Pour une vraie transition énergétique -15/06/2015

Olivier Oullier / Professeur à Aix-Marseille Université | Le 23/06 |

La semaine dernière, j'étais invité à la New York Energy Week (NYEW). Cet événement annuel a pour objectif de faciliter les collaborations entre les différents acteurs publics et industriels du secteur énergétique.

L'édition 2014 a rassemblé plusieurs milliers de participants : industriels du monde des « cleantech » (technologies propres), investisseurs, chercheurs, mais également des émissaires de plusieurs grandes villes. Malgré une recherche intensive, je n'ai pas trouvé un seul autre Français à avoir fait le déplacement. Et pourtant, à l'heure où le gouvernement vient de rendre publiques les mesures liées à la transition énergétique, il y aurait eu plusieurs enseignements précieux à tirer de cette manifestation. Tout d'abord, la NYEW est l'occasion pour près d'une centaine de start-up de rencontrer des investisseurs, mais aussi des responsables de grands groupes et de politiques publiques. Les « cleantech » sont un secteur qui est non seulement nécessaire au niveau sociétal, mais qui peut se révéler également très profitable au plan financier. Ensuite et surtout, il a été maintes fois répété que l'innovation technique n'est pas une fin en soi dans le domaine énergétique. Elle doit avoir pour but de faciliter le changement durable des habitudes de consommation des individus. Et, pour ce faire, les sciences comportementales sont un élément clef que les différents acteurs présents - y compris les investisseurs - intègrent désormais au coeur de toutes leurs stratégies. Ce n'est pas un hasard si c'est la prestigieuse Académie des sciences de New York qui a accueilli la journée dédiée aux start-up : en matière d'énergie comme en d'autres domaines, innovations technologiques et sciences comportementales sont devenues indissociables. Une leçon à méditer quand, chez nous, les liens entre ces deux mondes sont loin d'être facilités… Paris, Marseille et Lyon, entre autres, bénéficieraient grandement de la tenue d'un tel événement. En attendant, espérons que nous serons plus nombreux l'an prochain à traverser l'Atlantique pour y assister.

Olivier Oullier

Olivier Oullier est professeur à Aix-Marseille Université, spécialisé en psychologie et neurosciences

volver